Rechercher

Breathwork, instinct et intuition.

Je viens de vivre une magnifique expérience de survie en forêt durant laquelle j'ai appris à me connecter à mon instinct et mon intuition pour m'orienter, trouver de l'eau, un endroit où dormir, des plantes comestibles...


L'instinct évoque un sentiment plus primaire que l'intuition. C'est l'instinct qui nous permet de prendre des décisions rapides liées à la survie. On parle d'ailleurs d'instinct de survie mais aussi d'instinct maternel. L'instinct est puissant et inné et intervient dans des situations extrêmes.


L'intuition est une construction. Elle nous donne la réponse à une question comme s'il s'agissait d'une évidence. Elle se fonde sur toutes nos connaissances, expériences souvent inconscientes. C'est parfois déstabilisant de ne pas pouvoir valider cette intuition par un raisonnement rationnel. Il faut apprendre à se faire confiance, à lâcher prise car la plupart du temps notre intuition sait et notre logique ne pourra rien justifier. Pour être connecté à son intuition il faut être à l'écoute de nos sensations corporelles qui sont le moyen de communication de notre inconscient. L'intuition se cultive pour s'affiner. On apprend à distinguer nos bonnes et nos mauvaises intuitions. On observe.


Le breathwork nous apprend à nous relier à nos sensations et à affûter notre intuition. En s'entraînant régulièrement à solliciter notre petite voix, on l'entend de plus en plus distinctement et on réalise que sa contribution est essentielle.


57 vues0 commentaire
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram