Rechercher

Effets Physiologiques d’une séance de breathwork

Mis à jour : 21 juil. 2020


Le breathwork est une respiration connectée qu'on appelle circulaire. C'est à dire qu'on ne fait pas de pause entre la fin de l'expiration et l'inspiration suivante.

Différentes choses se produisent sur le plan physiologique lorsque nous commençons à utiliser la respiration connectée qui consiste à inspirer activement pour absorber plus d’oxygène et à expirer passivement . Nous inhalons donc plus d'oxygène que lors d’un cycle de respiration classique.

La respiration circulaire conduit à :

- Augmenter la production de sérotonine - hormone du bonheur- Elle régule notre humeur

- Augmenter la production de dopamine -hormone du plaisir- Elle nous donne envie de faire, d'essayer.

- Produire plus d'ocytocine - hormone sociale et de l'amour- Elle facilite les liens et les sentiments d'amour.

- Modifier l'activité cérébrale notamment les ondes Alpha et Theta

Je vous prépare un article sur le sujet pour la semaine prochaine

- Mobiliser les réponses anti-inflammatoires

Les neurones du système nerveux autonome libèrent d’avantage d’adrénaline pendant une séance de breathwork. Une étude de la Yale School of Medicine a révélé que l’augmentation d'adrénaline renforce la lutte anti inflammatoire.

- Détoxifier le corps

70 à 80% de nos toxines sont éliminées par nos poumons, donc le travail respiratoire est vraiment une bonne pratique de détoxification




74 vues0 commentaire
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram